Se connecter | Créer un compte

COMMENT RÉUSSIR L'ACHAT DE SON BIEN ?

Reventimmo vous présente les points indispensables à respecter lorsque vous êtes à la recherche d'un bien.

MOTIVATION D’ACHAT
collapse-button
  1. Je définis clairement mon besoin de façon à orienter ma recherche et les modalités de réalisation de mon acquisition.

    Je veux investir ou j'achète pour un usage privé ? Pour autant, l'un n'empêche pas l'autre, vous pouvez investir dans un bien qui vous reviendra pour un usage privé dans un délai que vous aurez défini.

    Cette réflexion est partie intégrante du projet, elle peut se mener seule ou lors d'un échange avec l'un de nos conseillers qui vous permettra de définir précisément votre besoin.

MON PROJET
collapse-button
  1. La nature de mon projet engage les modalités qui permettront sa réalisation dans les meilleures conditions :

    Je cherche une maison, un appartement ou un bien dans une résidence de services : Dans une zone géographique précise, avec des équipements précis, sur un secteur urbain ou non, avec des critères purement fonciers ou de rentabilité pure, mon objectif est la conservation de ce bien et la transmission à mes enfants ou la revente dans un délai à déterrminer...

    Il s'agit de prioriser certains critères précis pour votre achat de façon à affiner votre recherche.

    Cette réflexion est partie intégrante du projet, elle peut se mener seule ou lors d'un échange avec l'un de nos conseillers qui vous permettra de définir précisément votre besoin.

LE FINANCEMENT
collapse-button
  1. Enfin je définis précisément mon budget et la nature de ce budget : j'utilise mon épargne liquide et/ou un crédit ? Si j'ai recours au crédit, quelle est ma capacité d'endettement ? Est-ce que je dispose d'un apport ? Puis-je bénéficier de prêts aidés (exemple PTZ) ?

    Lorsque je connais précisément mes possibilités d'apport et ma cpacité d'emprunt, je calcule le montant global de mon projet d'achat : je dois prévoir la totalité des frais d'acquisition c'est-à-dire : les frais de notaire, les frais d'agence le cas échéant, les frais bancaires (coût de la garantie et d'éventuels frais de dossier), qui viendront s'ajouter au prix d'acquisition de mon achat.

    Lorsque je connais le coût global de mon projet, en fonction de mon apport je détermine le montant du prêt dont j'aurai besoin.

    Cette réflexion est partie intégrante du projet, elle peut se mener seule ou lors d'un échange avec l'un de nos conseillers qui vous permettra de définir précisément votre besoin.

    Nous vous conseillons de ne jamais utiliser la totalité de votre épargne pour votre acquisition et ce quelle qu'en soit la nature car vous aurez peut-être besoin de conserver une réserve financière pour réaliser quelques travaux d'aménagement par exemple.

LA RECHERCHE D’UN BIEN
collapse-button
  1. Les photos et/ou une visite virtuelle du bien vous donneront une première imprsssion mais cela reste très sommaire et ne peut absolument pas se substituer à une visite sur place. De plus, la visite vous permettra de rencontrer l'agent immobilier référent qui, en plus de la découverte d'un bien précis, vous offre son expertise sur tout le secteur.

LES VISITES
collapse-button
  1. Une visite virtuelle du bien donne une idée de l’intérieur mais rarement de l’extérieur du bien.
    Prévoir une visite physique de chaque bien et si possible avec un professionnel du bâtiment pour s’assurer qu’il n’a y pas de défauts majeurs.
    Que ce soit pour vous, vos locataires ou futurs résidents regardez bien l’environnement et les atouts que procure la proximité de transports en communs, centre ville, parc régional...

LE COMPROMIS DE VENTE
collapse-button
  1. Je me suis décidé pour l'acquisition d'un bien et ma proposition a été acceptée par le vendeur : - Je signe les documents obligatoires en application de la Loi SRU (Solidarité et Renouvellement Ubain), - Le vendeur doit me fournir les documents officiels de diagnostics, - Je conviens avec le vendeur d'une date de libération et de signature chez un notaire, - Je verse un acompte de 10% du prix de vente qui sera déposé sur un compte séquestre auprès d'un notaire afin de bloquer la vente, - Je prends note des différentes garanties suspensives liées à la vente sur le compromis de vente.

LA RECHERCHE DU FINANCEMENT
collapse-button
  1. Si j'ai décidé d'avoir recours à un prêt, deux démarches se présentent à moi : - Je sollicite ma banque mais pas seulement : il est impératif de tenir compte du contexte bancaire et de solliciter plusieurs établissements financiers pour s'assurer, non seulement du meilleur taux et des meilleurs conditions de prêt, mais bien de l'obtention d'un prêt, - Je sollicite un courtier qui pourra constituer mon dossier et le présenter de la façon la plus adéquate par rapport à ma situation et mon projet. Son expertise va me permettre de gagner du temps, de faire jouer la concurrence et d'obtenir mon prêt dans le délai imparti, - Dès édition de mon offre de prêt, je la transmets à mon notaire qui pourra établir le projet d'acte et définir un date de signature. Je préviens également l'agent immobilier référent qui communique avec le vendeur.

    A NOTER : - J'ai la possibilité de choisir mon notaire, - Et en cas de refus de prêt, j'informe le vendeur qui doit me restituer mon acompte sans pénalités. Dans ce cas, je revois les conditions de financement de mon projet.

SIGNATURE NOTAIRE
collapse-button
  1. - Je dois avoir reçu mon projet d'acte,
    - Je m'occupe de faire parvenir le montant de la vente au notaire pour la date de signature ou je fais établir un chèque de banque par ma banque que je remettrai au notaire le jour de la signature,
    - Je signe soit l'acte d'acquisition directement en présence des parties (vendeur, notaires), soit une procuration avec mon notaire qui me représentera lors de la régularisation de la vente (notamment si j'achète un bien éloigné de mon lieu de résidence principale).